Short au crochet : le #CALShortilicious

Avec le froid qu’il fait, vous allez vous demander mais pourquoi elle me montre son short au crochet maintenant ?! Et bien parce que je suis SUPER en retard dans mes articles de blog… (pardon !!!) J’espère que cet article estival va vous intéresser même si vous avez 3 couches de vêtement sur vous là tout de suite.

short au crochet

En juillet, j’ai décidé de me lancer dans le CAL lancé par A l’ombre du cactus  qui nous proposait de réaliser un joli short en crochet.

Le short au crochet c’est un des ouvrages que je n’avais encore jamais essayé en tricot ou crochet, j’ai donc sauté sur l’opportunité quand j’ai vu l’article de Mélanie.
J’ai trouvé le modèle très joli avec son point fantaisie ajouré, et au crochet, je me suis dis que ça allait être rapide… sans penser au fait que j’allais me tromper plusieurs fois… Oui, le short a vécu plein d’histoires passionnantes !

D’abord, après avoir presque terminé une jambe, je me suis rendue compte que je n’avais pas du tout compris le diagramme et que je n’avais pas le même point fantaisie que les autres… (comme vous pouvez le voir sur cette photo instagram…). J’ai donc tout décrocheté et tout recrocheté suite aux précieux conseils de Mélanie (encore merci pour ta patience).

Ca y est, j’étais relancée ! Sans penser au nouveau problème qui me guettait… les augmentations. Je ne sais pas comment je me suis débrouillée mais je n’avais pas le bon nombre de mailles. Rebelote, décrochetage et recrochetage (oui, j’invente plein de mots aujourd’hui).

Ensuite, le tout était de faire la deuxième jambe exactement comme la première. Et c’est plus facile à dire qu’à faire ! Evidemment, j’ai fait des bêtises… J’ai donc du décrocheter (non vous ne lisez pas la première partie de l’article une deuxième fois) une première fois ma deuxième jambe. A ce moment-là je l’avoue, j’ai failli tout arrêter. Finalement, je me suis motivée, j’ai refait la jambe, elle n’est pas exactement pareil, mais ça ne se voit pas heureusement 🙂

Le troisième problème arrive à grands pas… Celui-là, il se trouve au niveau de la ceinture, c’est la partie de côtes au tricot… En fait, je me suis rendue compte que j’avais oublié de faire les jetés (qui se trouvent normalement au 2ème rang) qui servent à faire passer le joli ruban et donc à serrer le short au niveau de la taille, une fois arrivée à la fin de l’ouvrage. Du coup, j’ai pleuré. Bon, je rigole évidemment, mais j’étais dégoûtéeeee et énervéeeeee. A ce stade, je n’ai vraiment pas eu envie de décrocheter et je l’ai laissé comme ça au final. Pour l’instant ça tient, et je me suis dis que je ferai passer une aiguille avec un ruban fin au cas où ça devient lâche. C’est juste un peu moins joli sans le petit noeud.

Bref, comme vous le voyez, cette aventure a été riche en détricrochetage, euh, rebondissements !

short au crochet

Ah, mais oui, je ne vous ai pas parlé de l’enfilage ! Cette partie est assez drôle, car une fois toutes les parties du short terminées, je les ai assemblées. Une fois cousu je l’ai regardé et trouvé très petit… Mais, on garde espoir ! Je l’essaye, et ce que je redoutais arriva : je n’arrive pas à passer mon postérieur… LE drame ! Bon, à force de torsions je réussi à l’enfiler. Il est donc comme vous le comprenez un peu petit, mais en le lavant et à force de le porter il s’est agrandi et il est nickel maintenant.

Normalement, il faut le doubler avec un tissu, car comme vous le voyez, ce short au crochet est très ajouré, donc si on ne met rien dessous, ça peut avoir un certain charme, mais personnellement, je préfère cacher cette partie de mon corps au public 😉
Le sachant petit, j’ai pris la décision de ne pas le doubler de peur de le rendre encore plus serré. Alors, j’ai pris un caleçon de garçon blanc (merci à mon frère chéri) et je le porte comme ça (en tout cas pour les photos de l’article). Sinon, j’avoue que cet été je l’ai porté avec un maillot dessous pour aller à la piscine ou à la plage, je trouve ça sympa.

short au crochet

Finalement, j’aime bien ce short au crochet, mais ce que je n’aime pas c’est cette ceinture en côtes. Ca fait un bourrelet au niveau du ventre, ce n’est pas très esthétique… Du coup j’ai du mal à trouver un haut qui va bien avec… J’hésite à le détricoter et à faire une bande au crochet. Je pense que ça sera plus joli et plus facile à porter.

J’allais oublier, pour les précisions matérielles, j’ai utilisé le fil Cotton Light de Drops design, coloris 01 naturel. J’aime bien ce fil surtout pour son prix : la pelote de 50 gr est à 1,08€. Aussi, il est composé de 50% de coton et 50% de polyester, il est donc agréable à porter, il est assez doux et ne se détend pas. Aussi, il est lavable en machine selon la marque (moi je n’ai pas essayé). Sans oublier sa grande variété de couleurs ! Ok, moi j’ai choisi blanc mais pour un short je préférais 🙂
Toutefois, le gros point négatif qui m’a beaucoup dérangé : le fil se divise quand on le crochète ! Comme c’est un fil avec plusieurs fils, quelquefois vous en oubliez quelques uns en crochetant et ça vous fait des petits fils oubliés et moches sur l’ouvrage…

short au crochet
Bon, maintenant je vous laisse et je file écrire d’autres articles !

Et vous, il est comment votre short au crochet ou CALShortilicious ?

Bon crochet, Carofoliz

♥ Me suivre sur Facebook, Twitter, Instagram, Hellocoton

Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez l'article à vos proches !

    4 réflexions sur “Short au crochet : le #CALShortilicious

    1. julesetphilotte dit :

      Que de courage tu as fais preuve! Finalement tu y es arrivée! Moi non plus, je n’aime pas trop la ceinture en côtes. Difficile de la cacher. Et modifier un patron ce n’est pas simple! En tout cas, bravo pour ta persévérance!

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *