KAL Mafate : un je t’aime moi non plus

Le KAL Mafate et moi… une espèce de « je t’aime moi non plus » qui a duré presque trois mois

KAL Mafate tricot

L’histoire de ce KAL a débuté sur Twitter après la publication de l’article de Jakecii sur son merveilleux Cowl Mafate qui est en fait le Big Herringbone Cowl de Purl Soho. Elle a traduit le patron en anglais et a partagé une vidéo de Purl Soho qui montre comment tricoter ce cowl de A à Z, donc parfait pour les débutants. Il se tricote en rond, mais il existe une version pour aiguilles droites par là si vous n’êtes pas à l’aise avec le tricot en rond, ou tout simplement si vous avez envie d’une écharpe.

Pour plus d’infos sur le KAL c’est par ici !

KAL_mafate_carofoliz2

Le lancement était donc le 19 novembre et la date limite le 26 janvier… Autant dire qu’on avait le temps de le tricoter 2 fois (comme l’a fait Tic et Tac Créations) ! Mais comme tout le monde (dont moi) ne l’avait pas terminé à la date prévue, on a eu une semaine de rab’. Soulagement intense suite à ce mail de Jakecii le dimanche (jour du rendu) car je n’avais toujours pas terminé, même si je comptais sur mes 2h de train du dimanche soir pour y arriver (ce qui n’a pas été le cas du tout).

KAL_mafate_carofoliz

Finalement, je l’ai fini le mardi soir, c’est-à-dire le 28 janvier, après 5 pelotes de Nepal de chez Drops design pile poil (il me restait juste assez de fil pour terminer l’ouvrage).

KAL Mafate tricot

Le rendu est superbe. J’adore ce point. Par contre, ça a été un calvaire à tricoter. Pour ceux qui ne le savent pas (et qui ne doivent pas s’en douter vu la quantité de tricots que j’ai fais), j’ai une tendinite chronique à mon pouce droit depuis quelques années maintenant qui est, on peut le dire maintenant, incurable. J’ai donc une douleur quotidienne et tricoter n’arrange rien (même si bizarrement, j’ai l’impression d’avoir plus mal quand je fais des pauses de tricot, mais ça c’est une autre histoire…). Pour tricoter ce point, il faut des grosses aiguilles, moi j’ai pris des aiguilles taille 12 de chez KnitPro (elles manquaient d’ailleurs à ma collection et ce KAL fut une très bonne excuse pour les acheter) et étant plus imposantes que celles que j’utilise habituellement, elles me font plus mal au pouce. Ce qui est difficile avec ce point, c’est qu’il faut donner un coup de poignet pour bien tirer le fil et avoir ce magnifique rendu.

KAL Mafate tricot

J’avoue être un peu déçue d’avoir choisi une laine foncé (même si ce gris chiné est trop beau) car le point ne ressort pas beaucoup, si j’en refais un (qui sait, si un jour je deviens folle), je le ferai avec une laine claire.

KAL Mafate tricot

J’ai une confession à faire… je devais offrir ce cowl à mon papa pour Noël… et comme il n’était pas terminé à temps, je lui ai offert autre chose, puis je m’étais dis que j’allais l’offrir à mon chéri, qui lui trouvait qu’il piquait, ensuite, je me suis dis que je l’offrirai à mon cousin et finalement, une fois terminé, je l’ai porté et dès que je l’ai mis autour de mon cou, je ne l’ai plus lâché !!! D’ailleurs, à chaque fois que je le porte, je ressemble à ça :

KAL Mafate tricot

Il est d’une longueur parfaite. J’ai monté 220 mailles avec la Nepal de Drops et mes aiguilles 12 et j’ai fais 34,5 cm de largeur. Je l’entoure deux fois autour de mon cou et il sert assez pour ne pas laisser passer le vent et me réchauffer. En plus, ce point donne un effet double couche très agréable car très moelleux et chaud.

L’endroit du tricot :

KAL Mafate tricot

L’envers du tricot : KAL Mafate tricot

J’espère juste qu’il tiendra et ne se déformera pas au fur et à mesure.

Bon tricot, Carofoliz

 KAL Mafate tricot

 
Les autres ouvrages avec la laine Nepal :
> Le bonnet pour hommes
> Le bonnet de Noël et le snood de Noël
> Le béret
> Le bonnet Capucine
> Les moufles Bella
Rendez-vous sur Hellocoton !
Partagez l'article à vos proches !

    22 réflexions sur “KAL Mafate : un je t’aime moi non plus

    1. PetiteBelge dit :

      J’adore la photo « je ressemble à ça » elle est drôle et adorable à la fois ! 🙂
      Je partage ta douleur pour la tendinite chronique, j’en ai une dans chaque avant bras, heureusement elles sont souvent en dormance, mais les réveils sont douloureux et ne sont certainement pas les amis du tricot ! (Alors dans le pouce, outch !)

      Bravo pour ce bien joli cowl ! 🙂

    2. Tic et Tac dit :

      Excellent toute cette histoire. J’adore ta façon de rédiger tes articles (j’ai peut-être tricoté deux mafate mais ton post est beaucoup mieux que le mien !) et merci de me citer c’est sympa ! Et… surtout ton Mafate est vraiment joli et te vas très bien ( les photos sont chouettes !) tu as bien fais de le garder pour toi ! J’espère pouvoir le voir en vrai si on se rencontre à l’AEF (j’ai aussi gagné des places pour la nocturne !) comme ça je me ferai une idée de l’effet de la couleur car je compte en faire (encore) un pour mon papa (qui a réclamé :p ) et je pensais à ce gris que je trouve magnifique ; et ce sera un plaisir de te renconter sans écran interposé. Enfin bref, je m’arrête là pour ce commentaire on en parle sur twitter. Bisous

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *